Facebook ads a modifié la règle des 20% de texte dans les publicités

Facebook ads 20%

Si vous avez déjà fait de la publicité sur Facebook, vous avez déjà eu à gérer le cauchemar qu’est la règle des 20%. Elle interdit en effet de mettre plus de 20% de texte dans une publicité. Intention a priori louable qui évite d’avoir des publicités qui ressemblent à des catalogues de grandes surfaces, mais dans les faits elle était très mal gérée. Pour rappel, afin de mesurer ces 20%, Facebook propose une grille de mesure ou chaque carré représente un pourcentage de texte. Une méthode vraiment artisanale qui mesure le texte sans aucune précision. Résultat : souvent les campagnes partent, avant d’être arrêtées pour infraction à la règle des 20%. Autre flou : la notion même de texte. Le texte d’un logo ou d’un élément graphique (tee-shirt, mug ou canette par exemple) est parfois considéré comme du texte alors que ce n’est pas le cas. Facebook a pensé à vous, et vient d’assouplir la règle, il sera désormais possible de mettre plus de texte… Mais cela sacrifiera la délivrabilité de la publicité.

20%

Il n’y aura plus maintenant de chiffre régissant le pourcentage de texte, mais un classement selon le niveau de texte utilisé : Ok, faible, medium, haut. Les publicités classées « Ok » ayant le plus faible niveau de texte seront celles avec la plus forte délivrabilité. Les images avec un niveau « medium » auront un reach plus faible (et donc un CPC ou CPM plus élevé…) et les images avec un niveau « Haut » seront très peu (ou pas du tout diffusées). D’après Facebook tous ces éléments ne seront pas comptés en tant que texte : infographies, livres et couvertures, les images de produits où le produit est entièrement représenté, affiches de films, festivals, événements, screenshots d’applications, bande dessinées… Autant dire que c’est toujours plutôt vague, et que nous avons finalement pas fini de pester contre cette règle. Le seul avantage est qu’il sera maintenant possible de diffuser quand même une campagne avec trop de texte, mais il faudra pour cela accepter une perte de délivrabilité. Le changement est déjà effectif au UK, en Irlande et aux USA, mais pas encore en France. Le déploiement de ces nouvelles règles devrait avoir lieu rapidement.

Source: BlogDuModérateur